BalanPhare 9 Nov 2019

Samedi matin 10 heures, branle-bas de combat : tous les volontaires sont là pour préparer la salle de ce qui doit être, pour notre club,  l’évènement de l’année : grand bal occitan-irlandais dans la grande salle du Phare!

Voilà plus de 6 mois que nous préparons, avec les membres d’Arpalhands, d’Eire in Keltia et Rémi Geffroy cette soirée au cours de laquelle Rémi va sortir son nouveau CD.

Et nous y sommes!

L’installation des tables et des chaises, le nappage des tables, tout cela est prêt à midi. Les techniciens du Phare s’affairent sur scène et autour de leur console. Il y a du boulot : 4 groupes à sonoriser dont un de 35 musiciens. Mais les techniciens sont des pro et super motivés.

L’après-midi est déjà un grand succès : près de 50 personnes au stage de danses irlandaises organisé par Eire in Keltia dans la salle rouge. Pendant ce temps les groupes font les « balances » à tour de rôle pendant que les fûts de bière se connectent et les frigos se remplissent.

Arrive 19 h : c’est parti! et ça n’a pas arrêté jusqu’à 1:30 du matin : 6 h 30 de musique sans discontinuer (si on exclu les explications de Guillaume pour les danses irlandaises).

Ze trio a animé l’apéro offert aux danseurs et très vite la piste de danse s’est remplie avec les  premiers danseurs au son du violon, de l’accordéon et de la guitare. Que de belles musiques!

Duo Barbar nous régale de quelques morceaux le temps que le groupe suivant se prépare : Tradivarium continue la fête avec les arrangements concoctés par Rémi. Quel plaisir pour moi, musicien amateur de cette formation, de voir les danseurs évoluer en cadence au son de nos instruments et d’entendre leurs cris de joie et leurs applaudissements. Le temps passe trop vite on n’a pas le temps de jouer tout ce qu’on avait prévu.

Mais voici maintenant Rémi Geffroy et ses acolytes Christian Martinaud (batterie) et Jérôme Pizzato (guitare). Et c’est parti pour 1h30 d’enchantement. Valses, rondes, cercles, mazurka, scottishs… se succèdent sur des rythmes effrénés. L’énergie des musiciens se communique aux danseurs. Tout le monde est sur la piste. Le Phare est presque trop petit tellement il y a du monde. 

Une petite vidéo vaut mieux qu’un long discours!

Quand Rémi s’arrête, on aimerait que ça continue longtemps encore; sa musique est tellement belle et gonflée d’une énergie phénoménale.

Mais pas trop de regrets : ce qui suit est du lourd : Duo Barbar et son répertoire irlandais !

Guillaume est là (avec son kilt) pour expliquer en un minimum de temps et de mots les pas et les figures et ça repart! 200 ou 300 danseurs en longues files ou en cercles ou encore en quadrettes pour danser The proud of Erin, Barn danse ou encore  The pilar and the goat.

Duo Barbar n’oublie pas les occitans de la salle et nous propose quelques danses locales.

1h30 : la musique s’arrête, la fête est finie! Au travail de nouveau, il faut tout débarrasser. De nombreux danseurs se proposent et tout est plié en un rien de temps.

La satisfaction se lit sur les visages! La fête a été belle. Les musiciens ont été fabuleux, le son  fantastique et les danseurs se sont déplacés en nombre. Toutes les tranches d’âge étaient représentées et l’ambiance a été phénoménale.

Que demander de plus? De recommencer bientôt? Qui sait….

 

Une réflexion sur « BalanPhare 9 Nov 2019 »

  1. Ce fut en effet un très grand moment pour « tertous »!!
    Un grand bravo aux organisateurs, plein de moments agréables partagés !
    Des agréables et excellents musiciens , sérieux ( voir le flûtiste au milieu du groupe).
    Un stage très intéressant !
    bravo encore !
    Oui à renouveler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *